Pour que les petites filles puissent être et aimer ce qu’elles veulent, sans qu’on les emmerde (parties 1 et 2)

depliants-antisexistes-filles2-1

Comme promis, voici la version fille des dépliants d’autodéfense antisexiste. J’avais envie d’aborder teeeellement de thèmes, j’ai trouvé tant d’exemples géniaux, que je me suis retrouvée avec 22 dépliants à mettre en page !

La première partie inclut les thèmes suivants : les voitures, le foot, les poils, les cheveux courts et rasés, la couleur bleue, les vêtements d’homme, le lesbianisme, la bisexualité, les vagins et les utérus, les femmes sans enfant.
Vous pouvez accéder au pdf à imprimer en cliquant sur ce lien.

Dans la deuxième partie, vous retrouverez les mathématiciennes et autres scientifiques, les astronautes, les informaticiennes, les gameuses, les aventurières, les femmes pirates, les filles qui se battent et qui font la guerre, les cheffes d’État et de grandes entreprises. Bref, un beau panel de meufs super badass !
Le pdf se trouve ici.

Petit rappel : j’ai commencé à créer ces mini dépliants pour que mon fils de 5 ans puisse clouer le bec aux enfants et aux adultes qui lui affirment que telle ou telle chose est pour les garçons/filles.
Ils ont vocation à être découpés en bandelettes et pliés en accordéons pour être facilement glissés dans la poche d’un manteau ou d’un cartable.

Comme pour les garçons, j’ai essayé de varier les exemples au maximum. J’espère ne pas avoir fait d’impairs dans mes choix. N’hésitez pas à me le dire si c’est le cas.

 

En tout cas, un grand merci pour à tou.te.s celleux qui m’ont aidée dans mes recherches ! ❤

387 commentaires

  1. et en prime laisser un flashcode, sur l’affiche pour aller plus loin dans la connaissance de ces personnages,
    quelques part de ces « héroines. »

    On peut penser ce que l’on veut de la méthode Montessori, mais j’avais noté une notion très intéréssante à appliquer à nos adolescents pour les « sortir de leur vie virtuelle » et les ramener dans une « vie réelle »:

    >> Leurs proposer des figures « héroïques réelles » dans lesquelles ils peuvent d’identifier, en lieu et place des héros de leurs première enfances et surtout des héros de leurs jeux virtuels voir plus dramatiquement den lieu et place d’autres héros…
    … , encore faut il vouloir promouvoir cette culture des héros de tous ces personnages historiques , anciens ou contemporains, car tous ont « fait l’histoire » et peuvent être des figures auxquelles on peut s’identifier et créer ainsi des vocations…

    Google fait aussi cela sur son theme « journalier » et j’avais découvert ainsi, des exploratrices, des biologistES du 16° siècle, me laissant bluffée sur les possibilités pour les femmes de ces époques;…
    En comparaison, de l’accessibilité des métiers aujourd’hui, aujourd’hui nous vivons une époque bien plus bridée que d’autre époques, surtout par des freins autres

    … voilà, trouver moyen de leur faire côtoyer AU QUOTIDIEN, des figues réelles de personnages pouvant devenir des modèles.

    J'aime

  2. Bonjour
    Merci pour cette belle découverte j’interviens avec un public d’enseignants-es auquel j’aime donner des ressources pratiques variées et très bien pensées comme c’est le cas ici, qu’ils-elles pourront réutiliser en classe
    Un grand merci pour ce partage
    Isabelle

    J'aime

  3. Merci ! Je suis étudiante et j’ai fait du sexisme mon thème de travail de fin de scolarité. Les dépliants présentés ici me seront sûrement d’une aide précieuse dans l’étude du comportement des parents vis-à-vis des enfants. Encore un grand merci et un grand bravo pour cette magnifique initiative !

    J'aime

  4. Merci à vous pour cette idée et ces dépliants découverts grâce à Mad’moizelle!
    Pour ma part mon garçon aimait aussi porter du vernis petit, mettre des pinces, des colliers… On l’a laissé faire, ça ne nous a jamais dérangé. Encore aujourd’hui, quand je fais un tatouage à sa sœur, je lui en fait un également (mais un truc discret pour les 2).
    A bientôt 6 ans, je ne vois pas l’intérêt de le brider (il ne nous fait de toute façon plus trop de demande de ce genre)
    Et je fais avec lui ce que je ferai très certainement avec ma fille, à « l’inverse », si elle le voulait.
    Le plus important, c’est qu’ils se sentent bien!!! Même si le regard des autres pèse toujours beaucoup dans la balance…

    J'aime

  5. J’aime beaucoup vos créations et je les trouve vraiment très bien faite.
    J’ai juste une remarque sur Oprah, elle a eut un petit garçon qui est mort très jeune. Elle est donc maman.
    A part ça c’est de super support. Merci

    J'aime

  6. Bonjour,

    Bravo, c’est ce que j’ai toujours essayé d’apprendre à ma fille et mon fils. Mon fils qui était fan de la reine des neiges avant d’aller à l’école et de finalement dire que c’est pour les filles…

    J'aime

  7. merci pour ce super support ! je suis en études sur le genre et justement on se demandait quels types d’outils mobilisés lors de formations à l’égalité, aux rapports hommes/femmes et plus largement montrer que les femmes existent dans les différents champs de la recherche, sciences, mais qu’elles sont méconnues. malheureusement en france seulement 2% des noms de rues sont ceux de femmes. merci pour ce super travail : )

    J'aime

  8. J’en ai marre des jugements des petites filles qui doivent aimer le rose et les garçons le bleu, laissez les aimer ce qu’ils veulent, c’est vrai après tout j’ai jouer aux petites voitures et aimer le bleu jusqu’à mes 10-12 ans environ et aujourd’hui le rose est mon meilleur ami ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s