Pour que les petits garçons puissent être et aimer ce qu’ils veulent, sans qu’on les emmerde (version 4)

Depuis qu’il est tout petit, mon fils aime se vernir les ongles de temps à autres.
Mais plus il a grandi, et plus il a commencé à être sensible aux remarques qu’il pouvait recevoir. Je me souviens par exemple l’avoir vu au parc, les mains recroquevillées pour cacher ses ongles vernis, de peur que les enfants se moquent et ne veuillent plus jouer avec lui. Ça m’a retourné le ventre de sentir que mon fils n’osait pas laisser libre cours à ses envies ou sa personnalité à cause du regard des autres.
Capture d_écran 2017-09-08 à 00.38.41

 

A la fin des vacances d’été, Piou a de nouveau manifesté l’envie de porter du vernis. Auprès des enfants de mes amis, qui les élèvent selon des principes très tolérants, aucun problème. Par contre, dès que nous sommes sortis de notre petit cercle protégé, ça s’est révélé être une autre paire de manches…
Au parc, Piou a essuyé les moqueries d’un groupe d’adolescents (des garçons de 15-17 ans). Puis le petit garçon de son âge (5 ans) avec lequel il jouait au toboggan s’est exclamé, en remarquant ses ongles vernis : « Oh, t’as du vernis, t’es une fille ! »
Mon fils s’est refermé comme une huître, les épaules basses, tout honteux. Je suis donc allée parler aux ados. Et avec l’enfant de 5 ans, j’ai engagé une conversation sur le vernis, le rose, les paillettes, les filles et les garçons. En 10 minutes, c’était plié : les deux petits garçons sont repartis jouer gaiement ensemble, et il n’a plus été question de vernis.
J’espérais que l’affaire était close. Que mon fils se sentait désormais suffisamment solide sur ses appuis pour répondre aux remarques qui pouvaient lui être faites. Mais c’était sans compter les adultes…
Hier, sur le chemin de l’école, Piou m’explique que l’Atsem de sa classe lui a soutenu que le vernis, ce n’est pas pour les garçons. « Moi je sais bien que c’est pour les filles et les garçons, mais elle m’a dit que non ». Bon. « Piou, je vais te donner ma botte secrète : la prochaine fois, tu lui demanderas pourquoi les garçons ne pourraient pas mettre du vernis. Tu verras, elle sera bien embêtée. Peut-être qu’elle te répondra ‘parce que c’est comme ça, c’est tout’. Sauf que ça, ce n’est pas une réponse valable. » Mon Piou pique alors un fard : « Tu peux aller lui dire, toi ? Moi j’ose pas. »
Mince. J’avais oublié que pour un enfant de 5 ans, un.e adulte, c’est une montagne. Alors argumenter face à lui/elle…
Pour que mon fils puisse se défendre sans moi, je lui ai donc bricolé des bandes d’autodéfense antisexiste, que j’ai prévu de plastifier, de plier en accordéon et de glisser dans son sac. Il pourra ainsi les dégainer facilement en cas de « c’est pas pour les garçons ». Après tout, ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots ?
IMG_20170908_101720

 

Sur les dépliants, j’ai décidé de mettre en avant les situations les plus répandues possibles, ainsi que des hommes célèbres (couleurs de peau, métiers, nationalités et époques différentes, queers ou non), pour donner le maximum de poids à cette argumentation visuelle.
J’ai ajouté des petits pictogrammes pour que ces accordéons puissent être utilisés par des enfants qui ne savent pas lire.

J’ai traité 11 thèmes (le maquillage, le vernis, les bijoux, les vêtements, les cheveux longs, la couleur rose, les paillettes, l’homosexualité, la bisexualité, les pénis, les larmes, les fleurs, la danse, les bébés, le tricot), mais c’est évidemment déclinable à l’infini.

Vous pouvez librement télécharger et imprimer le fichier pdf.

Si jamais vous avez des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à m’en faire part, car j’ai bien conscience que ce petit outil n’est pas parfait.

J’espère en tout cas qu’il permettra à plein d’enfants de se sentir libres de suivre leurs
envies. 😉

 

362 commentaires

  1. Merci pour l’idée c’est vraiment top!!! et pile dans le thème puisque nous avons eu une conversation compliquée avec des amis qui n’ont pas compris que je mette du vernis à mon garçon qui souhaitait faire « comme sa grande soeur »! Je vais les imprimer et les laisser en libre lecture chez nous 😉 !!! Et je vais utiliser celui pour les garçons ET pour les filles ! Merci encore!

    J'aime

  2. bonjour, c’st une très bonne idée vos dépliants, mon petit garçon adore mettre des barrettes et des élastiques comme sa soeur ! je le laisse faire si ça lui plait tant mieux, du coup avez vous prévu un petit thème dans le genre : Julien doré et ses barrettes par exemple (et cheveux longs aussi d’ailleurs, ou les chignons ? https://beaute.toutcomment.com/article/comment-faire-un-chignon-masculin-ou-man-bun-12031.html. bon pour le vernis chez nous pas de demande, mais bon j’en n’en met pas, et j’ai toujours dit que c’était pour les grands, mais d’ailleurs pourquoi c’est vrai ? (pour ma part a cause de ce qu’il y a dedans, mais peut être que ça existe pour les enfants, non toxique et surtout sans besoin de dissolvant ?!) bonne journée et merci, Vérène

    J'aime

  3. Bonjour et bravo pour cet article qui est très bien amené. Mon garçon de six ans me demandait récemment si les chaussures à talons existaient pour les hommes.. 😉
    Merci pour le partage de PDF également !
    Belle journée !

    J'aime

  4. J ai montré les dépliants a mon fils et j ai senti que ça lui faisait du bien ( il est du genre cheveux long paillettes). Il m a dit :  » et aussi les garçons peuvent être mince » ! Arf me suis je dit voilà qu il est victime des clichés sur la grosseur, ce soir a la place de l histoire, je lui lit : » mon corps est un champs de bataille  » … Mais nonnnn je blague 😉
    Par contre je l ai fait précisé et je me suis rendu compte qu il voulait dire : » les garçons peuvent être physiquement fin », pas musclé, longiligne ( comme lui, quoi 🙂 voili voilou pour le retour.

    J'aime

      • Bonjour,
        J’ai montré rapidement cet après midi à mon garçon de 5,5ans et à ma fille de 3,5 ans les livrets que j’étais en train de préparer pour ma classe. Ils étaient plus qu’enthousiastes! Ils les adorent. Mon fils les veut TOUS je pensais lui en faire seulement quelques uns, mais il va falloir que je me mette au boulot et que je redecoupe tout…
        Ma fille a été interpellée par le « les garçons aiment les fleurs ». Elle m’a dit, très émue, « mes les filles aussi elles peuvent aimer les fleurs, hein maman? Tu pourras faire un livre pour les filles qui aiment les fleurs? » Son frère a approuvé et argumenté dans son sens.
        Conclusion: si ce qui choque le plus les enfants est qu’on souligne que les garçons peuvent aimer les fleurs, et que d’après eux c’est injuste d’oublier les filles à ce sujet, une grande partie du débat est gagnée!

        Reste à voir comment cela sera accueilli dans ma classe… j’appréhende un peu la réaction des parents…

        J'aime

      • Merci beaucoup sur ce retour !
        J’espère que tout se passera bien avec les parents (je croise les doigts !). Tiens-moi au courant !

        J'aime

  5. Que ça fait du bien de voir que d’autres parents cherchent eux aussi à laisser vivre leurs enfants sans entrave ni préjugé!
    Et mille mercis pour le partage, je vais l’imprimer illico!

    J'aime

  6. J’aurais aimé que ma mère soit aussi compréhensive que vous (le maquillage, le vernis, les bijoux, les cheveux roses et tout ce qui va avec n’ont pas été bien reçus chez moi), votre petit bout est entre de bonnes mains !!
    C’est magnifique de voir des parents aussi ouvert, je partage l’article ilico !!
    Ben Lolers.

    J'aime

  7. Très chouette merci beaucoup! Perso, je rajouterai bien Mister T (barracuda dans agence tout risque :)) pour les bijoux! Mais cela parlera plus à ma génération qu’à mes bouts de chou!

    J'aime

  8. Bravo pour (dans l’ordre ?) votre ouverture d’esprit / vos réactions calmes faces aux remarques reçues par votre fils / cette idée de dépliants / L’article !
    Mon fils de 7 ans a un ami qui pour son anniversaire a demander des lego « hero girls ». On a tiqué … et puis on est allé les acheter, parce qu’en fait il n’y avait aucune raison de refuser à un garçon de jouer à un jeu « de construction » que le fabricant a étiqueté « fille » !
    Et à l’inverse ? Et bien cela ne choque personne de voir une fille construire une caserne de pompier non ?
    Vous nous feriez un petit livret sur cette thématique aussi ?
    Bravo encore

    J'aime

  9. Quelle belle idée, ces petits livrets. Depuis que mon fils va à l’école, il s’est mis en tête certaines idées que j’aimerais bien qu’il oublie (« le rose c’est pour les filles », « il n’y a que les garçons qui jouent aux pompiers »…). Je pense donc me servir de votre beau travail pour qu’il se rende compte qu’il a tort. Merci !

    J'aime

  10. En tant que fan de Placebo, je suis très heureuse de voir Brian Molko dans la liste.
    J’adore l’idée et j’ai parlé de ces petits flyers sur un groupe de fans du groupe (on parle aussi pas mal de tout ce qui est ouverture d’esprit et cassons les clichés) sur Facebook !

    J'aime

  11. Bravo! Je suis de plus en plus exaspérée de voir qu’on enferme les enfants dans des cases, tu es un garçon, tu aimes le bleu et pas le rose, ton thème d’anniversaire sera sur les chevaliers pas sur les princesses hein?! Tu veux un ballon en forme de chien ou de pistolet ? Pas de coeur hein! C’est pour les filles ! True story 😂 sans blague, je n’en peux plus d’entendre ces adultes avoir de tels propos…alors si on peut éduquer les enfants , la génération à venir sur cela c’est chouette ! Vivement que ça évolue !

    J'aime

  12. Bonjour,
    Votre travail et votre témoignage est très inspirant pour moi. J’ai un petit frère qui a 7 ans maintenant et il est fan de My Little Pony, un dessin animé dit « pour les filles ».
    J’ai beau le soutenir et lui répéter qu’il a le droit d’aimer les poneys, il a de plus en plus du mal à l’avouer à ses copains de peur d’être exclu ou moqué.
    Je compte bien m’inspirer de votre travail pour en faire un sur ce dessin animé si cela ne vous dérange pas!
    Cordialement,

    Une grande soeur dévouée de 17 ans.

    J'aime

    • Léana (quel beau prénom), mon petit garçon de 8 ans adore My Little Pony et la Reine des Neiges. Mais pour l’instant il ne veut plus mettre du rose pour aller à l’école 🙂 C’est cool, d’avoir une grande soeur comme toi !

      Merci Maman Rodarde pour cette idée géniale, que je vais m’empresser de faire suivre. Je peux aussi aider pour les traductions vers l’anglais si besoin.

      J'aime

  13. merci pour cette création! j’enregistre le pdf pour mon fiston sensible de 5 ans qui aime le rose. je vais aussi prendre celui pour les filles car il a tendance malgré tout à accepter les stéréotypes les concernant.

    J'aime

  14. Merci beaucoup pour ces beaux outils. Vous m’apportez une belle solution. Mon fils est passé par là et je me suis sentie démunie face aux adultes. Voina de quoi engager le débat. Je crois que je vais egalement les suggerer à l’école 🙂
    Merci encore !

    J'aime

  15. Bonjour,
    Vraiment un très grand merci pour tout ça. Mon fils de 6 ans aime beaucoup les jouets, tenues etc « de fille ». Et je vais lui montrer celà pour que ça l’aide à faire ce qu’il aime sans avoir peur du jugement.
    Merci merci merci.
    Mady

    J'aime

  16. Bonjour
    Je trouve l idée géniale, j aurai aimé les avoir quand mes garçons étaient plus petits pour le vernis 😁
    Mais je vais les imprimer pour ma fille de 8 ans et celui de 11 ans.
    Vous pourriez aussi faire pour les filles dans les métiers du bâtiment qui est encore assez matcho. Nous avons embauché une jeune fille en tant q apprentie en menuiserie charpente et elle nous a expliqué qu en 2017 elle avait encore eu beaucoup de mal a trouver un patron 😣.
    Ca me m étonne pas trop … il faudrait si possible pour vous des filles en maçonnerie menuiserie etc …
    C est comme les garçons sage femme …
    Encore merci

    J'aime

  17. Bonjour,

    Merci pour ce travail, que je compte exploiter avec des apprentis de 16-18 ans.
    Il s’agit de lutter contre les idées reçues et de s’autoriser à se faire et exprimer sa propre opinion.

    Vous avez gagné une fan de plus.

    J'aime

  18. C’est trop top ! BRAVO et MERCI !
    Je pensais à :
    – Les garçons qui aiment la cuisine, jouer à la dînette (avec des grands chefs)
    – Les filles qui aiment les jeux de construction, les engins de chantier, le bâtiment

    J'aime

  19. Bonjour. J’arrive un peu tard, mais les joueurs de foot américain mettent aussi parfois du vernis (pour la précision des vidéos me semble-t-il en cas de difficultés d’arbitrage)

    J'aime

  20. Bonjour, J’aime beaucoup votre initiative! Je me permets d’émettre un bémol concernant le dépliant des garçons avec les cheveux longs. Je trouve le choix des photos peu « valorisantes »… (au sens d’identification au modèle présenté).

    J'aime

  21. Bravo!! Je trouve cela vraiment top, je pense que je vais organiser une petite heure de vie de classe (je suis professeur principale dans un collège).
    Merci et bravo!!

    J'aime

  22. C’est une idée génial, bravo, ces petits dépliants vont beaucoup servir… et je vais les glisser à la maîtresse qui n’arrête pas de devoir mener des discussions autour de ce genre de moqueries… merci !!!

    J'aime

  23. Bravo !!!!
    Mon fils de 4 ans 1/2 aussi aime mettre du vernis et je dois sans cesse faire les gros yeux aux gens qui ne peuvent pas s’empêcher de commencer ce genre de phrase « Tu as du vernis? Mais c’est les f… » Aaaaaahhh !! stop !!!!!!!
    Alors je dis vraiment : bravo et merci !!!

    PS : ma fille de 8 ans regarde le tennis, le rugby et le foot

    J'aime

  24. Merci pour cette initiative très belle et vraiment nécessaire!! mon fils est revenu de la maternelle la semaine dernière en me disant que (contrairement à ce qui dit maman) la maîtresse a dit qu’il y a bien des couleurs de fille et de garçon et que la rose c’est pour les filles – peut-être j’imprimerai un exemplaire des ces livrets pour elle alors!! 😉
    il faut arrêter de cloisonner les enfants dans les stéréotypes de plus en plus limitées – merci de nous aider!

    J'aime

  25. Hello,

    J’avoue que je ne comprenais pas pourquoi une amie mettait du vernis à ongle à son fils. Mais je ne lui ai jamais fait de remarque et mon fils ( du même âge ) n’a jamais commenté non plus ( mais lui il voit même pas de quoi on parle quand on dit par ex  » le black qui… » il fait complètement abstraction de tout cela)
    Je ne serais pas allée chercher non plus de poupée pour lui ( s’il veut jouer avec, il se sert des miennes chez papay-mamy) ni de cuisinette ( il se servait à l’époque de s » vrais » ustentiles, je ne vais pas chercher à acheter des jouets alors qu’on a des vrais … )
    Maintenant il a 9 ans, il regarde volontiers Barby le vendredi soir avec son père et sa soeur. J’ai toujours évité les à prioris sur les couleurs.
    Sa soeur de 4 ans par contre est bien différente de son frère. Je ne lui ai jamais acheté non plus de jouets dits pour garçons ( mais quel intérêt, elle a ceux de son frère…) par contre elle tique de suite sur les couleurs de peau ( « lui il a la figure noire il est pas beau/méchant » alors même que son cousn et sa copine d’école sont métissés ), sur ce qui devrait être pour les filles ou pour les garçons (  » ca c’est rose c’est pour les filles, c’est pas pour les garçons) etc. donc je rabache sans cesse. Alors qu’elle est dans une petite école ou justement les éducatrices font très attention à ce qu’elles disent et comment ( école Montessori )

    Donc déjà grosse différence innée entre mes enfants, l’un qui est est à 1000 lieux de ce genre de considérations et la deuxième qui est sensible, pourquoi?

    J’étais très contente sinon dans le cadre de mon travail quand des enfants ont ricané  » ahah untel a choisi du rose, c’est pour les filles » et que le petit garçon de 7 ans a répondu sans tiquer  » ben moi j’aime le rose! » et ca a coupé net les autres.

    Quand même excusez moi mais cette histoire de vernis ça m’interpelle, mettre un vernis, ou des robes, je ne comprends pas trop l’intérêt de laisser des garçons en porter, sauf si c’est pour le fun, à la maison, dans un cadre bien défini? Genre, voici la malle, tu peux t’habiller comme tu veux pour jouer? Je sais pas, je comprends pas trop l’intérêt au niveau vêture.

    POur tout le reste y compris métier, oui, les métiers doivent s’ouvrir au delà de ce qui se fait. Mais certaines fills/femmes ouvrent la voie déjà. Après, nous avons des compétences et capacités, qu’on soit homme ou femme, on doit pouvoir accéder au métier qu’on veut dans la mesure de celles ci.

    J'aime

    • Dans nos sociétés occidentales, certains vêtements, tout comme l’usage des cosmétiques (maquillage, vernis) sont associés au féminin. Je ne dis pas qu’il faut que les petits garçons en mettent eux aussi. J’essaye juste de rappeler que c’est une norme arbitraire, dans nos sociétés, au XXIe siècle. Et qui si on a envie de faire autrement, eh bien… on peut ! ^^

      J'aime

  26. Merci!!!! Je vais me dépêcher d’imprimer ça pour mes enfants. Nous vivons en Suède (mon mari est suédois), et ici, les longs cheveux de mon fils n’ont jamais causé de problèmes. Les jeunes enfants s’habillent de manière plutôt androgyne (cheveux courts ou longs/ vêtements rose/noir/rouge/etc. pour les deux sexes, etc) et on est habitués à ne pas savoir le sexe d’un enfant (on a même un pronom neutre pour ce genre de circonstance: un mot qui veut dire lui/elle). En vacances en France, nous avons été confronté à plusieurs remarques et une fois, 3 enfants à peine plus grands (il a 4 ans et demi, ils devaient en avoir 5 ou 6) l’ont pratiquement harcelé: une demi heure à lui demander s’il était une fille ou un garçon, et pourquoi il avait les cheveux longs sans même écouter ses réponses. À la fin il leur a carrément menti: c’est ma mère qui refuse de me couper les cheveux. Ça m’a vraiment attristé car c’est enfant qui en ment jamais. Les deux garçons ont refusé de jouer avec lui, et la fille continuait sa tirade tout en jouant, sur le fait qu’il avait besoin d’une bonne coupe. Heureusement, ici il ne vit pas ça au quotidien! Mais cette expérience nous a tous les deux marqué.

    J'aime

  27. Je viens de voir vos dépliants pour les filles et pour les garçons et cela me fait un baume au coeur. J’ai encore de l’espoir en l’humanité. Je rêve qu’un jour où puisse réellement vivre libre dans ce monde! Alors merci pour ce que vous avez fait et en espérant que ça réveille les consciences! Bonne continuation !

    J'aime

  28. Merci et bravo pour votre initiative! Je suis à la fois maman et enseignante en hist-géo et EMC (enseignement moral et civique) et je travaille ce thème depuis la rentrée avec les élèves. Je vais leur proposer les dépliants demain et voir avec eux pour en créer de nouveaux qu’on mettrait en libre service au collège!

    J'aime

    • Oui, ils ont beaucoup de combats difficiles à mener…
      Pourrez-vous me faire un retour sur leurs réactions s’il vous plaît ? ça m’intéresse beaucoup. Merci 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s